pomme de terre charlotte

Pomme de terre pour raclette : choisir la variété qui convient

La pomme de terre : lorsqu’on sait qu’il existe en France plusieurs dizaines de variétés de ce légume féculent, il n’est pas toujours facile de choisir celle qui convient le mieux pour nos recettes. Grâce à nos conseils, non seulement vous saurez choisir la bonne pomme de terre pour raclette, mais en plus, sa cuisson n’aura aucun secret pour vous. On vous donne même quelques astuces en prime pour les garder au chaud le temps de savourer votre raclette.

Comment choisir la bonne variété de pomme de terre pour raclette ?

étalage de pommes de terreAvec les pommes de terre, tout est une question de chair. En fonction de celle‑ci, la variété ne sera pas la même selon la recette que vous souhaitez cuisiner.

Pour la raclette, il est important que les tubercules se tiennent bien à la cuisson et qu’ensuite, ils ne s’effritent pas à la moindre manipulation. On oublie donc les variétés pour les frites et les purées. Privilégiez plutôt les pommes de terre à chair ferme et fondante :

  • Chérie ;
  • Franceline ;
  • Belle de Fontenay ;
  • Amandine ;
  • Charlotte ;
  • Pompadour ;
  • Roseval ;
  • Ratte ;
  • Jeannette;
  • Annabelle ;
  • Nicola ;
  • etc.

Même si la liste n’est pas exhaustive, vous devriez néanmoins trouver votre bonheur avec ces variétés.

Astuce : Vous voulez épater vos invités et les surprendre avec une pomme de terre pour raclette originale ? Proposez quelques tubercules de Vitelotte. Avec sa chair violette, vous étonnerez tous vos convives !

Cuire une pomme de terre pour raclette : quelques conseils

  1. marmite et pommes de terre prêtes pour une cuisson à la vapeurSélectionnez des tubercules de tailles équivalentes. La cuisson sera alors homogène et il n’y aura pas de mauvaises surprises sur une pomme de terre trop ou pas assez cuite.
  2. Le choix de la cuisson d’une pomme de terre pour raclette est large et varié. En général, la première idée qui vient à l’esprit est de les préparer à l’eau bouillante. Cependant, vous pouvez également opter pour une cuisson au four ou une préparation à la vapeur.
  3. Quelle que soit la préparation choisie, l’idéal est d’accommoder les pommes de terre en robe des champs, c’est-à-dire avec la peau. Pour cela, privilégiez des tubercules issus de l’agriculture biologique, avec une peau fine et brossez‑les soigneusement avant la cuisson.
  4. Pour savoir si une pomme de terre est cuite, il n’y a rien de plus simple. Il suffit de la piquer avec un couteau : s’il rentre sans résistance dans le tubercule, vous pouvez servir !
  5. Offrez un peu d’originalité à vos invités, et préparez quelques pommes de terre à la poêle pour ajouter un petit côté croquant qui contrastera avec le fondant du fromage.

Conserver les pommes de terre au chaud

Vous avez choisi la bonne pomme de terre pour raclette et vous l’avez cuite à la perfection. Cependant, la raclette étant un plat convivial par excellence pouvant durer longtemps, les pommes de terre risquent de refroidir et créer un contraste avec le fromage fondu et chaud.

Alors comment conserver vos tubercules au chaud pendant le repas ? Plusieurs solutions s’offrent à vous :

  • En général, les appareils à raclette disposent d’une plaque chauffante sur le dessus. La première astuce consiste à y poser un plat résistant à la chaleur contenant les pommes de terre.
  • Le bain‑marie est également une bonne technique. Pour cela, mettez vos pommes de terre dans un saladier et déposez‑le dans une casserole ou un faitout rempli à moitié d’eau bouillante. Placez l’ensemble au centre de la table et vos convives pourront se servir à leur guise.
  • Enfin, les cuiseurs‑vapeur sont souvent munis d’une fonction « Maintien au chaud », idéale pour ce genre de situation.

Et voilà ! Avec tous ces conseils, vous êtes paré pour savourer de délicieuses pommes de terre avec votre raclette. Il ne reste plus qu’à vous souhaiter bon appétit !

Laisser un commentaire

602 Views