FERME BERNARD

DES ORFEVRES DU PLANT DE POMMES DE TERRE

Producteur de plants de pommes de terre et créateur de nouvelles variétés, la ferme Bernard propose des produits alliant qualités environnementales et culinaires. Rencontre avec Anne-Cécile Dhers qui dirige avec son mari cette entreprise familiale située à Gomiécourt (62).

 

Des orfèvres de la pomme de terre?

La ferme Bernard, c’est 250ha consacrés à la culture conventionnelle et 27 ha à la culture biologique. Soit une vingtaine de variétés cultivées sur une centaine de parcelles autour de Gomiécourt, dans les Hauts-de-France. Nous cultivons le goût de la pomme de terre avec ma passion pour l’inscrire dans le monde d’aujourd’hui et de demain auprès de nos différents marchés: le potager, les circuits courts et la grande culture. Du pochon de 25 plants au camion complet, nous réalisons ainsi 1.8 millions emballages par an.

Comment sélectionnez vous vos variétés?

L’objectif est de créer des pommes de terre capables de s’adapter aux enjeux sociétaux et climatiques. C’est pourquoi nous ne sélectionnons que des variétés adaptes à pousser sans pesticides, peu gourmandes en eau et résistantes aux attaques extérieures. Grâce à sa longue dormance, sa tolérance à la sécheresse et ses gros tubercules, Blanche®, l’une des pépites de la Ferme Bernard, répond parfaitement aux attentes des agriculteurs et du marché de demain.

 

  • Chaque année, 5% du chiffre d’affaires de la ferme Bernard est affecté à la recherche variétale. En 2021, l’entreprise a crée son propre laboratoire. La création d’une nouvelle variété nécessite en moyenne 15 ans d’essais.

Vous avez inscrit des variétés au catalogue européen…

Nous avons en effet inscrit 2 variétés issus de nos propres croisements:

Ulysse, qui est une pomme de terre à chair bleue, et Minette.

Avec Minette, pas besoin de traitement anti germinatif, ce qui soulagera la consommation des frigos!

1490 Views